Chine et Asie du Sud : itinéraires d’objets et questions de recherche de provenance

Séminaire

La Freer Gallery of Art et la galerie Arthur M. Sackler, musée national d’art asiatique de la Smithsonian Institution (Washington), conserve une collection d’œuvres d’Asie du Sud et du Sud-Est. Najiba H. Choudhury, chercheuse de provenance à la Smithsonian, présentera le parcours d’œuvres acquises par le fondateur du musée, Charles Lang Freer, au début du xxe siècle ou plus récemment. Elle montrera aussi comment ces données sont enregistrées dans la base de données du musée et communiquées au public. Louise Tythacott interrogera la provenance des œuvres volées en 1860 en Chine au Yuanmingyuan ou Palais d’été par les armées françaises et britanniques pendant la seconde guerre de l’opium. Ces objets sont aujourd’hui éparpillés dans le monde entier, dans des collections publiques et privées. Il s’agira de montrer les difficultés rencontrées pour reconstituer l’itinéraire des œuvres prises au Palais d’été.

Intervenantes
Najiba H. Choudhury (galerie d'art Freer et galerie Arthur M. Sackler, musées nationaux de l'art asiatique de la Smithsonian Institution), Louise Tythacott (École des études orientales et africaines, université de Londres), modération Vincent Droguet (Service des musées de France) et Claire Déléry (musée national des arts asiatiques – Guimet)

____
À propos de ce séminaire : Parcours d’objets : étude des provenances des collections d’art extra-occidental

Les collections dites extra-occidentales conservées dans les musées publics ou les collections privées, disséminées tant dans des musées d’art, d’ethnologie que dans des muséums d’histoire naturelle, sont encore trop peu connues. Leur étendue est souvent beaucoup plus grande que ce que les œuvres exposées au public laissent supposer, mais elles sont aussi souvent peu documentées, ce qui laisse place à l’incertitude et bien souvent à un malaise quant à leur provenance. La nécessité d’engager un programme d’études spécifiques sur ces collections, qui était déjà reconnue par les responsables de collections et les chercheurs, devient dans le contexte actuel une priorité scientifique, culturelle et politique.

Ce séminaire a pour objectif de faire état de travaux de recherche aboutis ou en cours, en France et dans le monde, sur des typologies de collections variées tant par leur nature que par leurs provenances géographiques. Il a par ailleurs vocation à offrir outils méthodologiques et données aux conservateurs, aux chercheurs et aux étudiants qui se sont engagés ou veulent s’engager dans cet effort nécessaire d’une connaissance affinée de ces collections.

En partenariat avec le Service des musées de France

Comité scientifique
Claire Bosc-Tiessé (INHA), Philippe Charlier (musée du quai Branly – Jacques Chirac), Claire Chastanier (Service des musées de France), Claire Déléry (musée national des arts asiatiques – Guimet), Vincent Droguet (Service des musées de France), Sarah Ligner (musée du quai Branly – Jacques Chirac), Lise Mész (musée du quai Branly – Jacques Chirac), France Nerlich (INHA), Bénédicte Rolland-Villemot (Service des musées de France), Émilie Salaberry (musée d’Angoulême), Juliette Trey (INHA)

Domaine de recherche
Histoire des collections, histoire des institutions artistiques et culturelles, économie de l’art et Histoire de l’art mondialisée

Séminaire
Godefroy Durand, Le Sac du Palais d’Eté par les forces franco-britanniques en 1860, L’Illustration, 22 décembre 1860

Jeudi 23 juin, 18h30

Adresse

Institut national d'histoire de l'art - Galerie Colbert, Salle Giorgio Vasari

2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs - 75002 Paris - 75002 Paris