Conversation avec Constance Guisset

Conversation

À l’occasion de ses 20 ans, l’Institut national d’histoire de l’art réunit chercheuses et chercheurs, créatrices et créateurs afin d’interroger la place de la discipline dans le monde d’aujourd’hui, à travers une programmation dédiée durant toute l’année académique. Elle aura pour fil rouge une question : « À quoi sert l’histoire de l’art aujourd’hui ? ».

Cette fois c'est Constance Guisset, designer, architecte d’intérieur, scénographe qui conversera avec Cloé Pitiot, conservatrice au musée des Arts Décoratifs.

A propos de Constance Guisset

Tour à tour designer, architecte d’intérieur, scénographe ou encore illustratrice, la créatrice au design vif et poétique est venue à la création après des études à l’ESSEC, un passage par le Parlement de Tokyo, puis à Sciences Po Paris, pour ensuite entrer à l’école d’art ENSCI - Les Ateliers, dont elle sort diplômée en 2007. En 2008, elle reçoit le Grand Prix du Design de la Ville de Paris, le Prix du Public à la Design Parade de la Villa Noailles et deux Aides à Projets du VIA. En 2010, elle est nommée Designer de l’année au Salon Maison & Objets et obtient le Audi Talents Award. C’est également l’année où le grand public fera sa connaissance à travers sa très aérienne suspension Vertigo. Depuis 2009, année de création de son studio, Constance Guisset réalise également des scénographies de spectacles, notamment celles des ballets Le Funambule, Les Nuits, La Fresque et Winterreise d’Angelin Preljocaj, du concert de Laurent Garnier à la Salle Pleyel ou de la chorégraphie Everyness de Wang Ramirez. Elle conçoit aussi
des scénographies d’exposition pour le Musée des Arts décoratifs, le Musée du Quai Branly et le Palais des Beaux-Arts de Lille ou pour des marques comme les Galeries Lafayette et Molteni (2011, Prix de la meilleure scénographie, D’Days, Paris). En mai 2012, une première exposition personnelle est dédiée à son travail, à la Chapelle des Calvairiennes, Centre d’Art Contemporain du Pays de Mayenne. De septembre 2016 à janvier 2017, une rétrospective a lieu au mudac (Musée de Design et d’Arts Appliqués Contemporains) de Lausanne. Une monographie a été publiée à cette occasion. Le musée Fabre de Montpellier lui consacre l’exposition Les Formes savantes en 2017. Enfin le MAD Paris dédie une exposition à son travail en 2018. Outre la poésie et la douceur des formes, le mouvement a aussi une grande importance dans l’œuvre de Constance Guisset [“J’attends des objets qu’ils esquissent un mouvement réel ou imaginaire”, explique la designer. “Pour lutter contre le côté sculptural figé qui peut émaner d’un objet.”]. La galerie Mouvements Modernes présentera son univers à travers des pièces uniques ou de petites éditions. Elle est par ailleurs présidente de la 15e édition de la Design Parade de la Villa Noailles.

______

Informations pratiques

Mercredi 17 novembre 2021
18h30-20h00
INHA, galerie Colbert, auditorium Jacqueline Lichtenstein

Entrée libre dans la limite des places disponibles sur présentation d'un pass sanitaire valide.

Événement capté non retransmis en direct.

Conversation
Constance Guisset © Felipe Ribon

Mercredi 17 novembre, 18h30

Adresse

INHA, Galerie Colbert, auditorium Jacqueline Lichtenstein

2 rue Vivienne - 75002 Paris

Conditions

  • Entrée libre dans la limite des places disponibles sur présentation d'un pass sanitaire valide.