De l’inventaire du patrimoine kanak dispersé aux collections océaniennes de France

Parcours d’objets. Études de provenance des collections d’art « extra-occidental »

Depuis 1980, un inventaire exhaustif, en France et dans le monde, des collections kanak dispersées dans les collections publiques a été mené. Les méthodes, équipe, résultats et bilan de cette vaste opération sans précédent seront présentés. La constitution de ce corpus exceptionnel a également ouvert la voie à de nouveaux champs pour la recherche en histoire de l’art. La question spécifique des collections privées sera également abordée.
Le programme de recherche « Collections extra-européennes dans les musées en France : Océanie » entend pour sa part développer une histoire croisée et comparée des collections océaniennes, des collecteurs et des musées en France métropolitaine à partir de cas d’études choisis.
___

Intervenants
Roger Boulay (anthropologue)
Hélène Guiot (Inalco)
___

Médiateurs
Emilie Salaberry (musée d’Angoulême)
___

À propos du séminaire

Les collections dites « extra-occidentales » conservées dans des musées publics ou les collections privées, disséminées tant dans des musées d’art, d’ethnologie que dans des muséums d’histoire naturelle, sont encore trop peu connues. Leur étendue est souvent beaucoup plus grande que ce que les oeuvres exposées au public ne laissent supposer, mais elles sont aussi souvent peu documentées ce qui laisse place à l’incertitude et bien souvent le malaise quant à leur provenance. La nécessité d’engager un programme d’études spécifique sur ces collections, si elle était bien présente dans les projets de responsables scientifiques de collections et chercheurs, devient dans le contexte actuel une priorité scientifique, culturelle et politique.

Ce séminaire a pour objectif de faire état de travaux de recherche aboutis ou en cours, en France et en Europe, sur des typologies de collections variées tant par leur nature que par leurs provenances. Il a par ailleurs vocation à offrir outils méthodologiques et données aux conservateurs, aux chercheurs et aux étudiants qui ont engagé ou veulent s’engager dans cet effort nécessaire d’une connaissance affinée de ces collections.

En partenariat avec la Direction générale des patrimoines - Service des musées de France

Voir le programme complet

Parcours d’objets. Études de provenance des collections d’art « extra-occidental »
Masque Wimawi, Nouvelle Calédonie, avant 1934 © Musée d’Angoulême

Jeudi 12 novembre, 18h00

Adresse

Institut national d'histoire de l'art - Galerie Colbert, Salle Giorgio Vasari

2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs - 75002 Paris

Conditions