[En ligne] Écrire et restituer les objets

Usages « historiens » des objets

Ce séminaire de recherche entend explorer l’usage des objets en histoire et en histoire de l’art, que ce soit comme sujets d’études ou témoins. Sans hiérarchie préalable de qualité ou de nature, il s’agit d’interroger les statuts et les usages des objets dans le temps. Ainsi, nous questionnons la capacité des sciences historiques à mener une histoire comparée et internationale qui adresse la singularité des objets tout au long de leur existence, en saisissant aussi leur transformation (remploi, traduction, restauration, conservation, exposition, etc.). En nous appuyant sur des études de cas, que ce soit en histoire, histoire de l’art, sociologie, anthropologie, archéologie…, nous embrassons des objets extraordinaires (objets miraculeux et magiques, œuvres d’art, objets anciens) comme des objets communs (objets du quotidien, utiles, populaires). Il conviendra d’interroger les catégories qui permettent de saisir et penser les choses – marchandises ou œuvres, objets anciens, d’occasion ou neufs, authentiques ou faux, abandonnés ou transmis, protecteurs ou médicinaux. Au final, ce séminaire propose de réfléchir aux manières de mobiliser, de décrire et d’écrire les objets dans les sciences humaines et sociales.

Intervenante

Margaux Dumas (Université de Paris)

Voir le programme complet

Usages « historiens » des objets
Tombe dans la région du Tanganyika, Congo Belge, c. 1930. Manuel Charpy / DR.

Mercredi 24 mars, 10h00

Adresse

Institut national d'histoire de l'art (INHA)

2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs - 75002 Paris