Etched In Bone : projection-discussion

INHALab

Jacob Nayinggul, un aîné aborigène de la Terre d’Arnhem dans le nord de l’Australie, apprend que des ossements de ses ancêtres ont été volés par des scientifiques en 1948. Ces os seront conservés dans l’immense collection de restes humains du Smithsonian Institute à Washington pendant soixante ans. Après des années de négociations, le Smithsonian accepte finalement de rapatrier ces ossements. Jacob Nayinggul crée alors une nouvelle forme de cérémonie. Après avoir été préparés et enveloppés dans de l’écorce, les ossements volés et, avec eux, leurs esprits, sont accueillis sur leur territoire afin de reposer en paix sur les terres où ils sont nés.

Cette dernière séance de cinéma se fera en présence de la coréalisatrice, Béatrice Bijon.

Intervenante
Béatrice Bijon (coréalisatrice, Université nationale australienne, Canberra)

____

À propos d'INHALab

Afin de soutenir la jeune recherche, l’Institut national d’histoire de l’art invite chaque année un collectif de chercheurs à proposer un projet scientifique créatif dans un domaine se rapportant à l’histoire de l’art. Le collectif CASOAR est le septième collectif de jeunes chercheurs à être accueilli dans le cadre de cette résidence INHALab.

CASOAR

CASOAR – Cabinet atypique de la société des océanophiles amateurs de rocambolesque – est, à l’origine, un blog créé en 2017 consacré à l’histoire, aux arts, à l’anthropologie et
aux actualités d’Océanie. Il se destine à un public varié, novice ou connaisseur de cette
région du monde. En 2019, CASOAR l’association est née, ce qui a permis d’agrandir ses activités. Depuis, l’association a réalisé plusieurs missions pour le monde muséal, du marché de l’art, et celui de la recherche. En avril 2020, CASOAR s’est aussi essayé à un nouveau médium, celui du podcast, avec WAVES | le podcast de Casoar. La résidence INHALab est l’occasion de poursuivre leur projet Collecter les mémoires – Arts, archéologie et anthropologie de l’Océanie. Il vise à recueillir les paroles et les mémoires de celles et ceux qui les ont précédés : anthropologues, professionnels des musées, marchands, collectionneurs et archéologues,
afin de les rassembler dans un ouvrage contribuant à l’historiographie de ces mondes qui cherchent à mieux connaître l’Océanie, ses arts et ses cultures. Afin de faire découvrir aux publics de l’INHA leurs recherches et le continent océanien, CASOAR propose un séminaire d’introduction à la recherche océaniste, des séances de cinéma, ainsi qu’une bibliographie sélective sur l’Océanie disponible en salle Labrouste.

Porteurs du projet
Marion Bertin (université d’Avignon, Centre Norbert Elias), Clémentine Débrosse (université d’East Anglia, Norwich), Camille Graindorge (École du Louvre), Enzo Hamel (université d’East Anglia, Norwich), Soizic Le Cornec (École du Louvre), Morgane Martin (Haute École ARC, Neuchâtel), Garance Nyssen (université Paris Nanterre), Elsa Spigolon (galerie Serge Schoffel – Art Premier, Bruxelles)

INHALab
Cérémonie funéraire, Gunbalanya, Terre d’Arnhem, Australie. Juillet 2011. Glenn Campbell

Vendredi 24 juin, 17h30

Adresse

INHA, Galerie Colbert, auditorium Jacqueline Lichtenstein

2 rue Vivienne - 75002 Paris