[En ligne] Fouiller et collectionner des antiquités au Grand-Duché de Toscane : la collection de vases d'Alexandre François (1796-1857)

Vases grecs : images, corpus, collections

L’étude et la reconstitution de la collection de vases d’Alexandre François, aujourd’hui dispersée dans des musées européens et américains, nous permet d’analyser un cas de fgure particulier, celui d’un collectionneur « archéologue » qui a travaillé en Étrurie et qui a fondé des sociétés institutionnalisées afn de pouvoir mener des fouilles et disposer des objets qui y étaient mis au jour. Dans cette présentation, nous analyserons la collection privée de François, conservée dans sa maison à Livourne, où il recevait les visites de marchands et d’érudits, comme le collectionneur romain G. P. Campana et Charles Newton, conservateur au British Museum. Cette collection privée, principalement composée de vases, a été créée en parallèle à celles des sociétés privées, et, à l’instar de celles-ci, s’est constituée grâce aux fouilles menées par François et ses associés.

La séance se tiendra en anglais.
___

Intervenante

Susanna Sarti (surintendance de Florence)
___

À propos de ce séminaire

Le vase grec est depuis le XVIIIe siècle au moins un objet d’étude central de l’histoire de l’art antique ; il a été représenté, dessiné, photographié, réuni en séries au sein des collections privées et publiques, et publié en corpus de plus en plus raisonnés dans la littérature scientifque. À l’heure du numérique, les images de la céramique grecque sont toujours parmi les plus présentes dans les bases de collections ou de recherche ; un vase, avec ses multiples images qui se déploient dans la profondeur, est pourtant un objet particulièrement compliqué à représenter. Ce séminaire souhaite interroger la manière dont on peut aujourd’hui aborder ces œuvres et leurs images, en prenant en compte leur insertion dans des corpus physiques et numériques. Il s’agit donc de recontextualiser l’image non seulement au moment de sa création et de sa réception antique, mais aussi dans les conditions de son étude aujourd’hui. Chaque séance mensuelle sera organisée autour d’un invité et d’une collection, à partir de l’analyse d’exemples emblématiques.

En partenariat avec l’École des hautes études en sciences sociales, l’UMR 8210 anthropologie et histoire des mondes antiques (ANHIMA) et l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Voir le programme complet du cycle de séminaires

Vases grecs : images, corpus, collections
Deux assiettes attiques découvertes par Alessandro François à Chiusi​, aquarelle, auteur anonyme, 1857-1861, Biblioteca Gambalunga, Fondo Des Vergers

Vendredi 14 mai, 14h00

Adresse

Institut national d'histoire de l'art (INHA)

2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs - 75002 Paris

Conditions