La Libye antique. Art, histoire, archéologie.

Colloque

La Libye moderne réunit un ensemble de territoires à l’héritage antique aussi extraordinaire que méconnu. Ce colloque veut à la fois faire découvrir ce patrimoine, qui couvre des périodes allant du Paléolithique aux prémices de l’Islam, tout en rendant compte de la formidable activité des découvertes archéologiques depuis quelques dizaines d’années qui ont profondément renouvelé nos connaissances sur cette région. Des sites de peinture rupestre de l’Acacus aux oasis égyptiennes, des cités gréco-libyennes de Cyrénaïque aux cités phénico-libyennes de Tripolitaine, des provinces romaines jusqu’aux cités omeyyades, la richesse du sol libyen est l’occasion d’explorer le double destin, saharien et méditerranéen, de ce territoire. On esquissera donc un état actuel de la recherche, qui se fait dans le contexte des confits récurrents depuis 2011. Si les fouilles proprement dites ont été suspendues, cela a amené un regain des publications de toutes les équipes de recherche.

Ce colloque est organisé en parallèle à l’exposition*, dans la salle d’actualité du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre, de bustes funéraires gréco-libyens saisis par les autorités françaises lors d’enquêtes récentes. Cela fournira l’occasion de présenter ces pièces inédites et leur relation au pillage et au commerce illicite des biens culturels. Le colloque permettra donc aussi de faire un point sur la protection du patrimoine en période d’instabilité politique et économique, en rappelant les actions entreprises autant par le département des Antiquités de Libye que par les missions étrangères française, italienne, polonaise, américaine et britannique.

Sous l’égide de la Mission archéologique française de Libye et du Centre de recherche sur la Libye antique, sous le haut patronage de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. En partenariat avec le musée du Louvre et le laboratoire HeRMA (université de Poitiers). Avec le soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et de Total Libye.

Comité scientifque

Morgan Belzic (INHA - MAFL)
François Chevrollier (INP, Sorbonne Université)
Cécile Colonna (INHA)
Catherine Dobias-Lalou (université de Bourgogne - MAFL)
Ludovic Laugier (musée du Louvre)
Vincent Michel (université de Poitiers - MAFL)

Voir le programme complet du colloque en version française
Voir le programme complet du colloque en version arabe

Colloque
Port d'Apollonia (Marsa Souza) © Paul Cabanis

17 - 19 mai

Adresse

Institut national d'histoire de l'art (INHA)

2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs - 75002 Paris

Conditions