La mémoire d’Odessa : Philippe Hosiasson

Un forum culturel pour l’Ukraine

La mémoire d’Odessa : Philippe Hosiasson

Né à Odessa en 1898, Philippe Hosiasson a grandi dans un environnement culturel d’une richesse inouïe, en résonance avec les grands mouvements d’avant-garde européens. Installé à Paris en 1924, il devient l’un des acteurs importants de l’École de Paris. Résolument abstrait à partir de 1947, il est remarqué par le célèbre critique américain Clement Greenberg, expose à New York et côtoie la fine fleur de l’expressionnisme abstrait américain.

Intervenant
Germain Viatte, directeur honoraire du Musée national d’art moderne

Germain Viatte, directeur honoraire du Musée national d’art moderne, a organisé l’exposition « Mémoire d’Odessa » à la Vieille Charité en 1989, lorsqu’il dirigeait les musées de Marseille. Il revient sur le parcours hors norme de cet artiste, qui a traversé tous les lieux où s’est joué le XXe siècle, et démontre la force et l’originalité de son langage : un vocabulaire tellurique dans lequel la matière et le coloris sont d’une puissance peu commune.

Reprise de la conférence du mercredi 4 mai, 14h30, Rouen au musée des Beaux-arts.

Chaque séance se déroulant à l'INHA sera captée et sera à retrouver sur notre chaîne YouTube.

____

À propos du forum culturel pour l'Ukraine

Alors que l’Ukraine est envahie, la Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie (RMM) et l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), appuyés par le Musée du Louvre, le Centre Pompidou, le Musée d’Orsay, la Bibliothèque nationale de France (BnF), le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem), l’ICOM France, l’École du Louvre, le Comité français d'histoire de l’art (CFHA), l’association générale des conservateurs des collections publiques de France (AGCCPF) les associations d’Amis de musées (AMAR, AMMD), la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Normandie, prennent l’initiative d’ouvrir un forum culturel pour faire vivre la culture et le patrimoine ukrainiens menacés.

Tous les mercredis se tiendront au Musée des Beaux-Arts de Rouen des conférences sur les arts, l’histoire et le patrimoine d’Ukraine, dont certaines seront reprises à l’INHA. Chaque rendez-vous fera l’objet d’une captation qui sera mise en ligne, créant ainsi une collection audiovisuelle accessible à tous les publics francophones, qui proposera un accès à ce que l’Ukraine a apporté de plus précieux à l’humanité.

Les personnalités invitées, conservateurs et conservatrices de musées, historiennes et historiens de l’art ou du cinéma, écrivaines et écrivains, cinéastes, artistes visuels, etc., feront entendre d’autres voix que celles des armes, en rappelant la richesse et la diversité de l’apport culturel de l’Ukraine au patrimoine universel, qui résulte d’échanges et de dialogues permanents, y compris au sein des conflits qui ont marqué ces « terres de sang ». Elles s’engagent en faveur d’un arrêt des combats, de la souveraineté de l’Ukraine sur son territoire et de la préservation des vies et des biens culturels, matériels et immatériels.

Plus d'informations sur nos actions de soutien en faveur de l'Ukraine : https://bit.ly/INHA_Ukraine

Un forum culturel pour l’Ukraine

Mercredi 8 juin, 18h30

Adresse

INHA, Galerie Colbert, salle Vasari

2 rue Vivienne 75002 Paris - 75002

Conditions

  • Entrée libre dans la limite des places disponibles