La rue Vivienne : un cas d’étude exemplaire des transformations du quartier Richelieu ?

Séminaire

Cette présentation du projet « Richelieu. Histoire du quartier » esquisse les contours de ce nouveau cycle de séminaires, axé autour d’un dialogue interdisciplinaire entre histoire de l’art et pratiques numériques. À l’échelle de la rue Vivienne, l’arpentage spatial et temporel rendu possible par la constitution d’un riche corpus iconographique a fait émerger plusieurs cas d’études. Leur analyse, à travers les méthodes de recherche choisies, les outils utilisés et les résultats cartographiques obtenus, améliore nos connaissances sur l’histoire du quartier, et oriente la suite des travaux.

Intervenants
Charlotte Duvette (INHA), Loïc Jeanson (INHA)

À Propos de ce séminaire
Le séminaire lié au programme de recherche « Richelieu. Histoire du quartier » explore les méthodes de recherche mises en œuvre dans l’étude d’un quartier, d’une rue ou d’un bâtiment.

En 2018-2019 a été réalisé l’état des lieux des principaux éléments ayant façonné ce secteur au fil des siècles. Puis, en 2021-2022, son histoire urbaine, architecturale, sociale, économique et culturelle sur un large XIXe siècle a été documentée par l’analyse de corpus iconographiques hétérogènes. Pour ce troisième cycle, les intervenants poursuivent ces réflexions en interrogeant des cas d’étude mêlant travaux historiques et pratiques numériques.

Il s’agit de croiser et questionner les pratiques propres à la rencontre entre ces disciplines. Cartographie, photogrammétrie et modélisation fournissent des outils d’exposition de l’iconographie et de clarification des problématiques qu’elle soulève. Constitutif de certains courants, comme le spatial turn, l’espace urbain et architectural est aussi abordé dans ses usages par la société, et à travers les réseaux qui en sous-tendent les transformations. Ce dialogue interdisciplinaire ouvre des perspectives d’exploitation, d’exposition et de pérennisation des sources.

En partenariat avec l’École nationale des chartes (ENC), le Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris), la Bibliothèque nationale de France (BnF), l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), le Centre André Chastel, et avec le soutien de la Banque de France et de la Fondation des sciences du patrimoine (FSP)

Comité scientifique
Philippe Chevallier (BnF), Philippe Cordez (DFK Paris), Isabella di Lenardo (EPFL), Alexandre Gady (mission de préfiguration du musée du Grand Siècle), Olivier Jacquot (BnF), Frederic Kaplan (EPFL), Thomas Kirchner (DFK Paris), Livio de Luca (CNRS/MAP), Elsa Marguin-Hamon (ENC), Jean-Baptiste Minnaert (Centre André Chastel, Sorbonne Université), France Nerlich (INHA), Gennaro Toscano (BnF)

Organisation et coordination scientifique
Charlotte Duvette (INHA)

Programme de recherche
« Richelieu. Histoire du quartier », cheffe de projet Charlotte Duvette (domaines Histoire des collections, histoire des institutions artistiques et culturelles, économie de l’art et Histoire de l’art mondialisée)

Séminaire
Jules Arnout, Paris en miniature, "Rue Vivienne, côté au levant, Rue Vivienne, côté du couchant", pl. 246, musée Carnavalet, G. 22998, segmentation des façades - Projet Richelieu. Histoire du quartier (détail).

Vendredi 30 septembre, 10h30

Adresse

INHA, Galerie Colbert, salle Walter Benjamin

2 rue Vivienne - 75002 Paris