[ANNULÉ] Le projet Miniare

Séminaire

Ce séminaire de recherche fera dialoguer historiens de l’art, scientifiques de la conservation et conservateurs-restaurateurs autour de la manière dont les matériaux sont mis en oeuvre pour obtenir un effet visuel, dans les peintures, les enluminures, les sculptures et autres objets d’art polychromés. Il s’agira d’intégrer pleinement l’étude des matériaux, de la couleur mais aussi ceux qui y participent indirectement comme les liants et les vernis, et de leur mise en oeuvre en regard des diverses problématiques d’histoire de l’art et des techniques, dans une perspective interdisciplinaire : création, transformation, réseaux, transferts techniques et artistiques, etc. Nous souhaitons aborder particulièrement la manière dont les données matérielles relatives aux œuvres d’art et à leur technique sont mises à la disposition des chercheurs pour leur permettre d’en tirer des connaissances nouvelles sur les pratiques artistiques (tout en respectant les principes d’interopérabilité FAIR).

L’enjeu du séminaire est de montrer qu’il est possible de croiser des données très hétérogènes pour faciliter de nouvelles interprétations et renouveler les pratiques en histoire de l’art et des techniques. Il s’agira ainsi de dépasser l’approche positiviste souvent associée aux données de sciences expérimentales pour montrer comment elles peuvent devenir des sources au même titre que les autres données produites par et pour les sciences humaines.

Ce séminaire de recherche accompagne la réalisation de deux programmes, portés l’un par l’Institut national d’histoire de l’art, « Fabrique matérielle du visuel : panneaux peints en Méditerranée, XIIIe-XVIe siècle », et l’autre par la Bibliothèque nationale de France, « La couleur : artefacts, matière et cognition ».

Comité scientifique
Claire Bosc-Tiessé (INHA), Charlotte Denoël (BnF), Anne-Solenn Le Hô (C2RMF), Sigrid Mirabaud (INHA), Delphine Morana-Burlot (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Sylvie Neven (BnF), Federico Nurra (INHA), Laurianne Robinet (Centre de recherche sur la conservation)

Programme de recherche
« Fabrique matérielle du visuel : panneaux peints en Méditerranée, XIIIe-XVIe siècle » (domaine Histoire de l’art du XIVe au XIXe siècle)

_______

A propos de ce séminaire

Le projet Miniare

Le projet Miniare de l’université de Cambridge a entrepris l’analyse non invasive de manuscrits enluminés occidentaux, égyptiens, byzantins, slaves, arméniens, persans, moghols, ottomans, sanskrits et tibétains (1350 av. J.-C. – XIXe siècle apr. J.-C.) et d’une sélection de documents imprimés anciens. Les résultats scientifiques ont alimenté des études sur les environnements artistiques, culturels, politiques, sociaux et économiques dans lesquels les manuscrits ont été créés, en tenant compte des routes commerciales, de la mobilité sociale et internationale et des développements intellectuels et technologiques. Le projet a récemment été élargi à d’autres supports, tels que des miniatures peintes, ce qui a permis de comparer les pratiques et mettre en évidence les connexions entre ces différents médias.

Intervenante
Paola Ricciardi (projet Miniare – musée Fitzwilliam, Cambridge – université de Cambridge)

_______

Informations pratiques

Mardi 14 décembre
14h-17h
INHA, galerie Colbert, salle Walter Benjamin

Séminaire
© P. Ricciardi, Miniare Project

Mardi 14 décembre, 14h00

Adresse

Institut national d'histoire de l'art - Galerie Colbert, salle Walter Benjamin

2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs - 75002 Paris