Le site de Kwiha (Tigray, Éthiopie) de la période aksoumite au XVIe siècle : premier bilan des fouilles et recherches en cours

Séminaire

Ce séminaire teste et confronte hypothèses et méthodes pour montrer comment les sciences humaines écrivent aujourd’hui le passé de l’Afrique. L’objectif est de présenter et discuter les recherches en cours sur l’Afrique ancienne, entendue dans un sens très large de la préhistoire jusqu’au précontemporain, prenant en compte aussi bien les régions au sud du Sahara que celles qui sont au nord. Il s’agit, non seulement, d’établir une veille sur les tendances actuelles de la recherche, mais surtout de voir comment celle-ci peut se faire en situation de pénurie documentaire dans une interdisciplinarité en acte. Ce séminaire permet aussi de mobiliser et de rassembler les recherches sur l’Afrique précontemporaine, pour créer un lieu d’échanges et dynamiser le champ.

En partenariat avec le CNRS (laboratoires Institut des mondes africains, Orient et Méditerranée, Institut d’étude et de recherche sur le monde arabe et musulman)

Intervenants
Amélie Chekroun (CNRS, Institut de recherche sur les mondes arabes et musulmans), Simon Dorso (ERC HornEast, Institut de recherche sur les mondes arabes et musulmans)

Comité scientifique
Claire Bosc-Tiessé (INHA), Amélie Chekroun (CNRS), Marie-Laure Derat (CNRS), Anaïs Wion (CNRS)

Domaine de recherche
Histoire de l’art du XIVe au XIXe siècle

Séminaire

Mercredi 7 décembre, 09h30

Adresse

INHA, Galerie Colbert, salle Walter Benjamin

2 rue Vivienne - 75002 Paris