[Reporté] Piqueter, broder, habiller

Gestes d'images

Fabrique, sens et matérialité de l’estampe habillée en Europe, 1750-1820

Désignées alternativement comme « estampes ornées », « estampes modifées » et « estampes décorées », les estampes habillées furent produites en découpant et en ôtant des portions d’estampes, avant qu’y soient attachés, au revers, des morceaux de textile. Collés ensemble, le tissu et l’estampe s’y disputent la primauté de l’un sur l’autre, et font fusionner le travail de composition de l’artiste ou du graveur avec la texture et la couleur amenés par « l’habilleur ». Cette présentation explorera comment une telle transformation symbiotique du papier et du textile, de l’estampe et du vêtement relève d’une pratique artisanale mêlant à la familiarité du procédé le langage visuel de l’estampe et les règles et coutumes de la mode.

Cette intervention aura lieu en anglais.
___

Intervenante

Serena Dyer (université De Monfort, Leicester)

L’objet comme archive du geste : images, textes, textiles et savoirs incarnés
___

Intervenante

Ariane Fennetaux (Université de Paris)

___

À propos de ce séminaire

Nombreux sont les gestes attachés à la manipulation physique des images. Dessinant un faisceau de procédés, d’usages et de valeurs, ils font l’objet de ce séminaire. Dédié à l’exploration des opérations matérielles que suscitent les pratiques quotidiennes ou exceptionnelles, populaires ou savantes des images, de leur fabrication à leur manipulation, leur association, leur altération, etc., ainsi qu’à l’analyse de ce que de telles pratiques indiquent du rôle des images comme de la valeur qui leur fut conférée, ce cycle de six séances prend pour thème l’appropriation – le développement d’une relation intime aux images, par le geste. Centré autour d’un long xixe siècle, le séminaire ne s’y limitera néanmoins pas, et s’ouvrira à des champs variés, des pratiques amateur à la création textile, en passant par le monde des ephemera.

Voir le programme complet du cycle de séminaires

Gestes d'images
Anna Magdelena Braun, Trachtenbuch, 1773, watercolour and silk on paper, Germanishes Nationalmuseum.

Jeudi 3 juin, 11h00

Adresse

Institut national d'histoire de l'art (INHA)

2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs - 75002 Paris

Conditions

  • Reporté