Quand la bibliothèque était une banque. John Law, la Banque royale et l’apothéose du papier-monnaie

Séminaire

Peu avant l’avènement du livre et du savoir, la Bibliothèque Richelieu abritait le culte nouveau du billet de banque. John Law et sa Banque royale, portés par la Régence de Philippe d’Orléans, investissaient les murs de l’ancien hôtel de Nevers pour y incarner un modèle économique tourné vers le Nouveau Monde, la Bourse et la fluidité monétaire. Le système allait faire l’apologie du papier-monnaie et développer une iconographie inédite.

Intervenante
Valentine Toutain-Quittelier (Sorbonne- Université)
_____

À propos de ce séminaire :

Un premier cycle de séminaires intitulé « Richelieu. Histoire du quartier : état des lieux » en 2018-2019 a permis de poser les bases de ce projet de recherche, et d’en définir les axes majeurs. Les intervenants ont mis en évidence les principaux éléments ayant façonné le quartier du xviie siècle à 1900, telle la question de l’évolution et de l’occupation des rues, des passages couverts, ou des activités liées aux commerces et aux banques. S’en est suivie une présentation des sources utiles à la documentation du quartier, issues des collections de l’INHA, du Louvre et de la BnF.
En 2021, le séminaire poursuit ces réflexions en parallèle du lancement de la seconde phase du projet, qui débute avec une analyse des corpus iconographiques conservés dans les institutions parisiennes. La ville étant constamment accompagnée par sa représentation graphique et imprimée, il s’agit de sélectionner, numériser et agréger ces documents (photographies, cartes postales, dessins d’architecture, gravures de mode, menus, jetons, prospectus et affiches publicitaires, etc.). Ce croisement entre des sources de différentes natures permet de créer un récit historique, et de livrer
des informations sur l’état du quartier à une période donnée. Les séances prévues iront dans ce sens, et permettront d’ouvrir des perspectives nouvelles concernant l’exploitation de ces types de documents dans l’étude des villes.

En partenariat avec l’École nationale des chartes (ENC), le Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris), la Bibliothèque nationale de France (BnF), l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), le Centre André Chastel, et avec le soutien de la Banque de France

Comité scientifique
Philippe Chevallier (BnF), Philippe Cordez (DFK Paris), Isabella Di Lenardo (EPFL), Alexandre Gady (mission de préfiguration du musée du Grand Siècle), Olivier Jacquot (BnF), Frederic Kaplan (EPFL), Thomas Kirchner (DFK Paris), Elsa Marguin-Hamon (ENC), France Nerlich (INHA), Gennaro Toscano (BnF)

Organisation et coordination scientifique
Charlotte Duvette

Programme de recherche
« Richelieu. Histoire du quartier », cheffe de projet Charlotte Duvette (domaine Histoire des collections, histoire des institutions artistiques et culturelles, économie de l’art et Histoire de l’art mondialisée)

Séminaire
Giovanni Antonio Pellegrini, Esquisse pour le plafond de la Galerie des Mississipiens de la Banque Royal : le déchargement en bord de Seine des marchandises en provenance de la Louisiane, 1720, huile sur toile, 35,5x 65 cm, Paris, Musée du Petit-Palais.

Vendredi 4 février, 10h30

Adresse

Institut national d'histoire de l'art - Galerie Colbert, salle Walter Benjamin

2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs - 75002 Paris

Conditions

  • Entrée libre dans la limite des places disponibles sur présentation d'un pass sanitaire valide.