Reporté - Stalles, sièges et chaires

Journée d’études

Suite aux dispositions prises par l'INHA dans le contexte du COVID-19, cette journée d'études est reportée à une date ultérieure

Dans le large spectre de la culture matérielle, le rôle accordé aux sièges au Moyen Age semble d’abord relever d’une histoire descriptive, réfractaire à la simplification générique. Banc, bancelle, escabeau, cathèdre, trône, stalle : l’objectif de la journée sera dans un premier temps de dresser le panorama des sièges dont on pouvait faire usage, en accordant une importance particulière aux stalles et à leurs miséricordes.

Bois, tissu, peinture, sculpture, ferrures : quels sont les matériaux investis dans la fabrication des sièges, et comment en comprendre le choix, l’agencement et le travail ? Ergonomiques, car adaptés au corps et à ses lois, les sièges revêtent des valeurs symboliques, dont on interrogera le fonctionnement. Du panorama technique à la typologie, on sera sensible à une logique fonctionnaliste : mobilité, masse, ou fonction pliante sont-elles sources de différences objectives ou de valeurs ajoutées ?

Métonymique, le siège revêt en contexte politique un caractère d’autorité et de pouvoir. Des objets hors normes comme le siège dit de Dagobert aux trônes de la Vierge ou aux cathèdres épiscopales, le passage des modèles antiques de l’autorité à ses formes médiévales sera étudié.

Ajoutés aux sièges comme formes simples, dossiers, revêtements textiles, accoudoirs ou miséricordes sont-ils de simples accessoires ? Entre délassement, confort et ostentation, sont-ils compatibles avec la fonction politique ou avec la morale chrétienne ? La relation des sièges comme œuvres artistiques avec les realia dont on faisait usage sera également interrogée.

Des techniques aux symboles, et de l’asseoir à l’assise, c’est une nouvelle histoire de l’objet « siège » dont on tracera les lignes, afin de mieux en cerner les usages, mésusages et détours, dans une mise à distance de la notion d’habitude, où le quotidien et l’exception peuvent se trouver inversés.

En partenariat avec le Logis du Roy, Musée de Picardie (Amiens), les musées d’Amiens, l’association Stalles de Picardie et EA 4284 TRAME : Textes, Représentations, Archéologie, autorité et Mémoire de l'antiquité à la renaissance (université de Picardie Jules Verne)
___

Comité scientifique

  • Laetitia Barragué (Musées de France)
  • Luc Bourgeois (université Caen Normandie)
  • Véronique Dominguez (université de Picardie Jules Verne, membre EA 4284)
  • Isabelle Marchesin (INHA)
  • Kristiane Leme-Hebuterne (université de Picardie Jules Verne, Stalles de Picardie)

___

Intervenants

  • Corinne Charles (Université de Genève)
  • Véronique Dominguez (université de Picardie Jules Verne)
  • Cécile Lagane (université Caen Normandie)
  • Kristiane Leme-Hebuterne (université de Picardie Jules Verne, Stalles de Picardie)
  • Isabelle Marchesin (université de Poitiers, INHA)
  • Sabine Sommerer (Université de Zürich)
  • Carole Visconti (comédienne)
Journée d’études
"Siège VIIe ou VIIIe siècle (?)" ; dossier et accoudoirs 2e moitié du IXe siècle, Bronze en partie doré ; H. 135 cm ; L. 78 cm, Insigne de la royauté provenant du Trésor de Saint-Denis, BnF, Monnaies, Médailles et Antique, Inv. 55-651 © BnF

Jeudi 19 novembre, 09h00

Adresse

Musée de Picardie

2 rue Puvis de Chavannes, Amiens - 80000 Amiens